Football Club Vallon Pont d'Arc : site officiel du club de foot de VALLON PONT D ARC - footeo

Tu sais que c’est lundi et que tu as perdu le « classico » quand…

C’est ce qu’on appelle avoir la gueule de bois. Manque de bol, en général, quand tu te mets une mine, le lendemain, tu ne bosses pas. Aujourd’hui, c’est lundi et contrairement à ce que racontait Claude François, tu n'es pas du tout au soleil. Toi, tu broies du noir. Toi, tu as perdu le "classico" et tu vas passer une belle journée de merde.


- Tu as mal dormi.

- C'est bizarre, mais tu te sens malade. « Chérie, j'ai pas de la fièvre, là ? Non ? T'es sûre hein ? »

- Tu te rappelles que tu t’étais promis de ne pas mettre d’huile sur le feu avant la rencontre. Tu ne l’as pas fait.

- Tu t’étais aussi juré de ne plus envoyer de textos pendant le match. Oui, un but, c’est vite effacé.

- Tu es comme un môme de CP avant l'école : tu pleures parce que tu ne veux pas aller au bureau.

- Naïvement, une fois les fesses posées à ton bureau, tu t’es dis qu’aller faire un tour sur Facebook te détendrait.

- Mais tu as le lourd de tes amis qui a posté la photo d’un pot de Vaseline sur ton mur.

- Tu as quelques autres messages, mais tu n'y réponds pas. Par contre, il y a bien marqué que tu les as lus, et ça, ça suffit au bonheur des expéditeurs.

- Au fond, le champ lexical des relations sexuelles est le grand vainqueur de la journée.

- Tu as les amis qui supportent la même équipe que toi qui cherchent des excuses.

- Une fois rentré à la maison, tu allumes la PlayStation et tu refais le match contre l’ordinateur en mode facile. Ouais, ça rassure un peu.

- Tu ne regarderas pas la télé de la journée.

- Malheureusement, tu as cru que 24 heures plus tard, tu pourrais regarder le 20h de France 2, mais Laurent Delahousse a fini par mentionner la défaite de ton équipe.

- Tu ne regarderas ni Les Spécialistes, ni le journal d’Infosport, ni L’Équipe 21. Tu vis dans un bunker médiatique.

- C’est un peu comme le Nouvel An, tu reçois des textos de numéros inconnus. « Ahahahahhaha, bien fait pour ta gueule », sauf que là tu ne réponds pas « merci, toi aussi, mais au fait, c’est qui ? »

- Des personnes qui ne s’intéressent pas plus au foot que toi à l’organisation politique en Mésopotamie sont devenues passionnés d’un jour, et bizarrement, elles supportent l’équipe adverse.

- « Je te l’avais dit. » Apparemment, tu étais pote avec une dizaine de Paco Rabanne, mais tu ne le savais pas encore. Vous avez pas les numéros du loto par hasard, les gars ?

- À la machine à café, il n’y a que des supporters de l’équipe adverse.

- D’ailleurs, tu te sens un peu dans la peau de Néo dans Matrix. Tu vois des agents Smith de l’équipe adverse un peu partout.

- Tu ranges soigneusement le maillot que tu avais prévu de mettre dans ton placard.

- Tu pars de la maison en sachant que tu vas peut-être te battre aujourd’hui.

- D’ailleurs, tu pourrais bien chialer s’il n’y a pas ce que tu veux à la boulangerie ce midi. Oui, tu es à fleur de peau.

- Pour la première fois de ta vie, tu es content d’être chômeur.

- Tu sais bien que tu vas entendre parler de « à jamais les premiers 1993 » ou du « Grand huit ».

- Pendant 24 heures, tu comprends ces hommes et femmes aux cheveux sales et aux habits odorants qui ont tout plaqué pour élever deux chèvres et un bouc dans la Creuse.

- La pire blague de la journée ? « J’ai pas pu voir le match hier, y a eu combien ? »

- Tu sais bien que ta femme va passer un moment compliqué ce soir.

- Face à ton désarroi, un type a dit : « C'est bon, ce n'est que du football, il n'y a pas mort d'homme. » Tocard, va.

- Tu n'as pas faim.

- Tu essayes de faire un tour sur Vie de Merde pour voir que ta vie n’est pas si nulle. Mais au fond, même l’histoire de ce môme sans bras qui a essaye de faire des pompes, tu ne trouves pas ça pire.

- Au fond, ton échelle de valeurs est chamboulée. Pour toi, le vrai drame s'est déroulé hier soir.

- Tu as supprimé tous les contacts de ton téléphone qui ont eu le malheur de te chambrer. Dans l'histoire, tu as perdu le 06 de ta mère. Elle t’en veut déjà.

- Tu as dit « On verra à la fin de l’année », « c’est à la fin du bal qu’on paye les musiciens » et « la saison est encore longue » dans la même phrase. C’est ce qu’on appelle se répéter.

- Des personnes que tu t’es payées il y a longtemps après un classique ressortent de nulle part. Le pire, c’est qu’elles ont raison de le faire.

- Tu ne lis pas tes mentions sur Twitter.

- D’ailleurs, tu es bien content d’avoir 12 abonnés.

- Tu regardes la date du match retour.

- De toute façon, les vrais ennemis, c'est Montpellier, Nice, Lyon ou Saint-Etienne (et Monaco aujourd'hui !).

0-2
U15 / O. RUOMSOIS 1 jour
U15 / O. RUOMSOIS et 2 autres : résumés des matchs 1 jour
5-1
ANCONE U.S. / U17 1 jour
0-2
VANSEENNE AS / Seniors 1 jour
Presse 2018-2019 : nouvelle photo 6 jours
Presse 2018-2019 6 jours
2-0
F.C. D AUBENAS / Seniors 7 jours
F.C. D AUBENAS / Seniors : résumé du match 7 jours
Vals les Bains / U12 et U13 / Vallon Pont d'Arc 11 jours
Presse 2018-2019 : nouvelle photo 12 jours
Presse 2018-2019 12 jours
3-2
ST JUST ST MARCEL US / U17 15 jours
ST JUST ST MARCEL US / U17 : résumé du match 15 jours
Presse 2018-2019 : nouvelle photo 20 jours
Presse 2018-2019 20 jours

LABEL ECOLE DE FOOT

Club labellisé "Ecole de foot" depuis 2015 pour :

- la qualité de l'accueil et des installations

- le dynamisme de la communication

- le pouvoir d'attraction et de fidélisation de l'association

- la pertinence de l'organisation mise en place

- le projet éducatif et sportif du club

- l'encadrement des équipes avec des éducateurs formés

- la promotion de l'esprit sportif, du fairplay et le respect des règles du jeu

BOUTIQUE OFFICIELLE

Eldera, équipementier du club depuis 3 saisons, a ouvert la boutique officielle du FC Vallon. Découvrez toute une gamme de produits déclinés aux couleurs du club, personnalisables et à tarif préférentiel en cliquant sur le lien ci-dessous.